Les Blablatouilles de La Luciernaga

un blog comme un autre

mardi 20 janvier 2009

Comment bien commencer sa semaine...

... en finissant bien le week-end, of course !

Bibi, elle lit dans le journal que la bibliothèque est ouverte le dimanche. Alors, c'est chouette, comme ça Bibi elle va s'inscrire (7€50 pour l'année, ça va !), piquer deux trois mangas et hop, voilà, Bibi elle a enfin un endroit où looser grave un dimanche (avant je me posais sur un banc, mais faut avouer que l'hiver fait un peu frisquet quand même !!!)

Le dimanche-dit (donc, avant-hier), elle va à la bibliothèque après avoir vu le film 20th century boy. A ce propos...

PAUSE CONSEIL :

Le cinéma est universel. De ce fait, si un film commence à 11h, il commencera à 11h (sauf si on va à l'ug*c ciné cité où ya 20 minutes de retard permises, vu qu'il ya 20 minutes de pub (montre en main)).

Pas de bol, à Montpellier, ils sont pas comme chez nous. C'est le Sud. Ainsi, le fameux "quart d'heure montpelliérain" s'applique, même au cinéma. Rien de plus frustrant que d'arriver un quart d'heure avant, de voir la salle presque vide (déjà que c'était tout riquiqui), de se dire "coooooool ya personne" et de voir, après les dix premières minutes du film, un troupeau cherchant de la place avec pour lumière celle du portable...

Je ne ferai pas de commentaire sur les odeurs de pop-corn et autres...

Bref.

Donc, disais-je, Bibi elle va à la bibliothèque. Elle voit une cinquantaine de personnes devant, avec des banderolles qui disaient en gros qu'ils étaient contre le travail dominical.

Et là, horreur et stupéfaction, ya un cameraman.

Raaah j'ai pas envie d'être filmée moé !!

La bibliothèque ouvre, des gens rentrent, sous les huées et les sifflets des pas-content.

Laissez moi dire un mot spécialement pour eux :

Quel intérêt de nous siffler et huer ? C'est vraiment de l'irrespect. Qu'on vienne ou qu'on vienne pas vos collègues sont collés pour ce dimanche. Qu'on vienne ou qu'on vienne pas, ils seront quand même payés (même si pas suffisamment d'après vos tracts). Alors, autant qu'ils bossent un peu.

Ensuite, c'est irrespectueux vis-à-vis des gens. Certains étaient venus réviser leurs partiels. Quoi de plus calme qu'une bibliothèque ? (quoique avec vous, c'était plus aussi calme).

Perso, moi je suis bien contente d'avoir enfin un lieu où squatter le dimanche, au lieu de moisir dans ma chambre... et ça fait deux validations en plus pour la carte tram  (wi, si on valide 1000 fois avant juin, on a des cadals.... mais bon, j'en suis qu'à 176 ^^)

Si vous voulez pourrir le dimanche de qqun, allez voir les élus directo chez eux, et empêchez-les de regarder la télé ou autre, bref, emmerdez-les plutôt que nous, qui, avouez-le, n'avons aucun pouvoir sur les salaires de vos potes.

- fin du message-

Alors, (et enfin, on arrive au but) toujours est-il que Bibi, elle va dans l'allée sous les huées... et là je lève la tête :

LE cameraman qui me filme
.

De quel droit ???? Alors je me suis vite vite barrée vers la droite, tête baissée, vite vite dans la bibliothèque.

Ainsi Bibi a été à la bibliothèque, pour rien, vu que dès le 1er février les tarifs baissent (comment ça je suis radine ???)

Le lendemain, Bibi prend le journal, l'équivalent du métro/20 minutes etc.

Horreuuuuuuuuuuuur et Stupéfactioooooooooon.

Hé oui.

Sous la précipitation due à la vue du cameraman, j'ai pas vu le con*nard de photographe à ma droite. (Il a pas de neurone : si j'évite le cameraman, c'est pour ne pas être filmée, il aurait pu respecter mon droit d'image, non mais !!!)

Je vous dis pas la tête que j'ai tiré quand j'ai vu, sur la UNE en plus !!, la nana bien centrée bien en avant-plan, avec son manteau noir et jaune (ça yen a pas 36000), son pantalon pourri, ses godasses pourries, ses cheveux gras (j'allais prendre une douche le soir même),  son sac bandoulière violet fétiche, tirant la gueule à cause du cameraman (d'ailleurs on le voit aussi ^^)

Bizarrement, tout de suite, j'ai fermé mon manteau pour pas qu'on voit le jaune... ya du monde le matin dans le tram... C'était limite si j'allais pas mettre mon capuchon sur la tête !!!

Mais c'est pas tout. Maintenant qu'il ya internet, ça veut aussi dire que le journal version pdf est on line. Je ne suis plus localement "connue"... T_T

Et le plus rigolo, la seule qui imitait "Le cri" de Munch, c'était moi. Les 4 personnes à qui j'en ai parlé m'ont toutes montré le bon côté des choses :

- "c'est supeeeeer !!! ça n'arrive pas à tout le monde !!" (certes ^^)

- "au moins on sait où tu étais dimanche !!!" (certes ^^... ding dong... Oh bonjour monsieur le policier, que me voulez vous ?.... Ah, vous enquêtez sur le crime de Mme Dupond, et vu que je suis l'amie de la soeur du concierge du voisin de la belle-mère de l'arrière grand père de la tante à Mme Dupond, vous me soupçonnez.... Hein, ce que j'ai fait dimanche dans l'après midi ? J'étais à la bibliothèque. Et j'ai la méga preuve : ZE JOURNAL *rire sadique*)

- "dis Lulu ya un truc que je pige pas, pourquoi ils ont photographié une strasbourgeoise à montepellier ???" (dixit ma soeur =3... Bin écoute c'est pas non plus marqué sur mon front !!.......... mais c'est marqué sur mon front que je suis pas d'ici : QUI se balade en manteau, à part les non-montpelliérains ???)

- "c'est trop drôle sur la photo on dirait que le gardien il t'ouvre la porte, comme un gardien du corps !!! et tu souris !!" (tu rigoles ma vieille j'étais en train de tirer la tronche)

- "ya pire : être prise de face, en train de parler et on voit ta salive... là t'es présentable !!!" (moui je suis d'accord ^^)

Ca restera dans les archives, cette histoire... et le journal of course ^^

Posté par La Luciernaga à 21:15 - 3615 my laife - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    La grande classe... Félicitations

    Posté par Schnouki, mercredi 28 janvier 2009 à 00:08

Poster un commentaire