Les Blablatouilles de La Luciernaga

un blog comme un autre

samedi 11 avril 2009

Chimiste de l'échec

Punaise ça fait un moment que chuis plus passée par là :) Alors bonchour à tous !

Sur FB ya tout et n'importe quoi. Notamment le fameux groupe "Tu es un chimiste de l'échec si..."

Hé ben, certains faits sont vraiment véridiriques. Laissez moi raconter des anecdotes :)

-> tu passes 10 heures en TP (dont trois à faire une distillation sous pression réduite : on nous dit qu'il faut monter la température de la plaque à 20-50°C de plus que la température d'ébullition... La température était de 25°C, j'ai fait chauffer ma plaque à 210°C, cherchez l'erreur ^^), bref tu passes 10 heures en TP pour synthétiser un produit.... Rendement final : 4%

-> Tu as déjà foutu ton produit en l'air, juste passque tu as rajouté par mégarde de la flotte, alors que ça faisait 4 heures que tu t'es fait chier à l'extraire.... de l'eau of course ^^;;... et évidemment, j'ai essayé de rotavaporiser ça... (ça marche pas, surtout si on met pas le bain marie en marche)

-> d'ailleurs, tu trouves pas logique qu'il faille un bain d'huile pour faire chauffer un ballon à plus de 100°C (j'ai pas l'habituuuuude >.<)

-> Dans la série "je perds comme une andouille mes produits", citons la manip' où tu te fais chier (enfin, tu poireautes beaucoup d'heures  ^^) à sublimer un produit super fin et super léger que quand tu démontes le montage, la moitié de ton produit part, aspiré par la hotte... T_T

-> T'as déjà flambé un ballon au bec bunsen : l'alcool était DANS le ballon, et les flammes étaient AUTOUR du ballon... juste passque j'ai oublié un joint d'où fuite de vapeurs volatils.

-> t'as déjà trouvé des concentrations négatives  à la fin de tes calculs (no comment)

-> Je sais pas faire une colonne de chromato juste passque j'étais en avance ce jour là, c'est le prof qui me l'a fait, pour montrer l'exemple. J'ai ainsi évité les remarques des profs quand ils voyaient les colonnes des autres, s'appelant, immortalisant la colonne dans leurs téléphones portables :)

(faut savoir que dans mon groupe je suis toujours la dernière... et je mange même pas à midi !! (rappel : ici les tps durent 10 heures))

-> Niveau accident, j'ai juste été témoin d'un bec bunsen qui prend feu, et d'une plaque électrique qui pète ^^

-> tu reconnais effectivement les produits à l'odeur. Le benzaldéhyde il sent trooooooop bon, par contre l'acide propionique c'est du lourd !!!!

Soit dit en passant, le dichlorométhane, tout comme le chloroforme, ça BRULE, même avec les gants :'( (pas au sens propre, hein !) C'est une sensation douloureuse et pas agréable :(

-> dernière en date, et j'espère que personne de mtp me lira : j'ai nettoyé par inadvertance une cuve pour spectrophotomètre en PLASTIQUE avec de l'acétone. Blancheur garantie (alors qu'avant c'était transparent, hein ^^), j'ai littéralement détruit cette pauvre petite cuve qui n'avait rien demandé à personne... (nb : oui l'acétone fait un peu fondre le plastique...)

Mon excuse bidon : j'étais en train de nettoyer pour la énième fois une cuve en verre, donc quand j'ai pris la cuve en plastoc qu'on avait utilisé pour tester un truc, ben j'ai pas fait gaffe ^^

-> les tps macro c'est LE tp ultime : tu pèses deux trois produits (que tu cherches au passage au frigo car ils sont pour la plupart explosifs ^^), tu fais ton montage, et tu laisses tourner. Et nec plus ultra : tu sais à QUOI sert ton produit final !! Du coup, on a peint (car c'est utiliser du polyacétate de vinyle, mais faut rajouter du TiO2 car tout seul ça fait plus vernis que peinture), et on a récupéré des billes de polystyrène (que j'ai pas pu tamiser :'( )... et paraît que le prochain tp on fait une balle rebondissante qui s'écrase plutôt par terre :)


Voilà ce qui me passe par la tête ^^

Posté par La Luciernaga à 23:04 - après la prépa ya la VIE ! - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Wouuuuh, de la chimie, tout ce que j'aime

    Un jour faudra aussi faire "tu es un électronicien de l'échec". Ou comment mettre un transistor normal (puissance max supportée : quelques mW) là où il faudrait un transistor de puissance (oups, 3 ampères, plusieurs Watt, ça sent le plastique brûlé !), comment tuer suffisamment de microcontrôleurs pour pouvoir décorer toute sa trousse avec, voire pour les plus chimistes comment forcer tout le monde à évacuer une résidence étudiante parce que le produit chimique utilisé pour réaliser les cartes électroniques n'est pas stable et finit par dégager un beauuu nuage de chlore

    (le dernier c'est pas moi... c'était un de mes profs )

    Ceci dit c'est probablement plus facile de faire exploser des trucs en chimie qu'en élec... Chacun ses centres d'intérêt

    Posté par Schnouki, mardi 14 avril 2009 à 13:20
  • Schnouki -> pas maaaaaaaal le coup du chlore !!!

    Et oui pour les explosions, sauf si vous vous amusiez à créer des bombes, ça doit être facile en chimie.... déjà rien qu'à la résidence étudiante à mtp en novembre je crois

    Le plus drôle c'est quand même le fameux frigo en chimie macro : s'il tombe en panne en plein été, on peut dire adiossss ^^ (mais bon c'est censé être un frigo anti défagrant )

    Posté par La Luciérnaga, mardi 14 avril 2009 à 23:27

Poster un commentaire